Vidéos ONISEP : « du bac pro au BTS »

(actualisé le )

DU BAC PRO AU BTS : INTRODUCTION

Si le BTS constitue une poursuite d’étude normale voir banale pour les bacheliers technologiques, il est clairement peu ambitieux pour les élèves de bacs généraux destinés normalement à des études plus longues. Mais, pour les bacheliers professionnels, le BTS est vu comme un objectif très valorisant, ambitieux, et également comme une réparation narcissique de la blessure initiale d’une orientation en voie professionnelle.

DU BAC PRO AU BTS : ÇA PASSE OU ÇA CASSE ?

Nous abordons ici la problématique de l’arrivée massive des bacheliers professionnels en BTS, qui contraint les équipes pédagogiques de BTS à devoir adapter leurs pédagogies aux élèves de bac pros. Cette présence fait débat dans les équipes de STS qui considère parfois qu’il s’agit d’un public « différent » et sujet au décrochage. Mais cette arrivée massive ne s’accompagne nécessairement d’une baisse globale de réussite au BTS, loin de là.

DU BAC PRO AU BTS : AIDER À UNE BONNE ADAPTATION

Nous abordons ici un dispositif à destination des étudiant de BTS proposé par un lycée innovant dans ce domaine. L’idée est d’agir dès le début de l’année et durant tout le premier semestre afin de compenser les inégalités d’acquis scolaires entre types de bacheliers. La question de la méthodologie est au cœur de ce dispositif au sein duquel sont reprises les bases du travail à la maison, de l’organisation et de la planification du travail.

DU BAC PRO AU BTS : LES DISPOSITIFS

Cet exemple présente le cas un établissement ayant mis en place un dispositif appelé « Prépa –BTS » visant à mieux préparer les jeunes de bac pro à s’adapter et réussir en BTS. Le contenu de ce dispositif porte essentiellement sur les notions non-abordées en bac pro et indispensables en BTS (synthèse, matières générale, anglais…). De plus, il est abordé sur quel type de support horaire cela peut se mettre en place (Accompagnement personnalisé…)

DU BAC PRO AU BTS : MIEUX SE CONNAITRE

Des professeurs de bacs pro et de BTS expliquent le bénéfice retiré d’une simple rencontre organisée dans leur bassin. Cela leur a permis de mieux cerner les problématiques respectives et ainsi de pouvoir concevoir des dispositifs d’aide pertinents. Ils envisagent même d’approfondir leurs rencontre par discipline.

DU BAC PRO AU BTS : DEUX MONDES DIFFÉRENTS

Les lycéens professionnels sont plus habitués à appliquer qu’à réfléchir à des problématiques et à proposer des solutions. Cela tient tant aux programmes des bacs pro tels qu’ils sont conçus qu’à à la question du manque de confiance en soi dans le champ scolaire ressenti par ces jeunes. Ils ne sont pas dénués d’intelligence mais ont intériorisés leurs difficultés qu’ils pensent indépassables. Ces élèves ont donc besoin de plus de temps mais aussi et surtout de plus d’attention que les autres pour avoir une chance de s’en sortir.

DU BAC PRO AU BTS : UN VÉCU SCOLAIRE DOULOUREUX

L’image de la voie professionnelle reste dévalorisée en France. Beaucoup de jeunes y sont scolarisés par défaut, développe une image négative de l’école et une image d’eux même dévalorisée. Ils partagent pour beaucoup un sentiment d’échec lié au refus de passage en voie générale et technologique. Ils entretiennent alors un rapport difficile aux adultes (autorité, comportement, manque de respect envers les profs, refus des règles, du travail, révolte) et ce processus aboutit souvent au décrochage. Malgré cela ce constat évolue souvent positivement durant les 3 ans de bac pro. Les jeunes bacheliers ne sont plus les sortants de 3ème, mais leur mue reste fragile et les problèmes risquent de se réactiver à l’entrée en BTS.

DU BAC PRO AU BTS : QUELLE SÉLECTION EN BTS ?

Les BTS étant très demandés par tous les types de bacheliers, une sélection est opérée. Alors que les élèves pensent que les éléments déterminants pour être sélectionnés seront la motivation, l’envie et la passion, les enseignants répondent eux avec trois autres déterminants beaucoup plus influents dans leur décision : les résultats scolaires (dont les matières générales), le comportement et l’assiduité.

DU BAC PRO AU BTS : ATTENTION À LA MARCHE !

Cette partie cherche à expliciter la nette différence de niveau et de rythme entre le bac pro et le BTS (le niveau de réflexion, la vitesse, la quantité de travail, le travail personnel à la maison). Il s’agit entre autre de mettre en garde les élèves de bac pro sur la nécessité de travailler à la maison, mais aussi sur les capacités de persévérance qu’il faut développer pour ne pas baisser les bras une fois en BTS.

DU BAC PRO AU BTS : BLASÉS OU RELANCÉS ?

Nous abordons ici le paradoxe principal de la plupart des lycéens professionnels qui ont à l’issu du collège une faible appétence scolaire, et qui malgré tout, souhaitent poursuivre trois ans plus tard en études supérieures. La partie professionnelle et l’atelier ont relancés une partie de ces jeunes qui rejettent plus la façon d’apprendre traditionnelle que le savoir en tant que tel.

DU BAC PRO AU BTS : C’EST QUOI UN BTS ?

Cette partie commence par une définition par une professeure de STS de ce qu’est le BTS pour les bacheliers généraux et pour les bacheliers technologiques. Ils y recherchent une formation courte, très scolaire, avec un fort encadrement, et un suivi plus important qu’en université. Il s’agit d’une formation à échéance courte permettant de différer les choix d’orientation par étapes. Le BTS constitue pour eux une option parmi d’autre. Mais qu’en est-il pour les bacheliers professionnels ?

DU BAC PRO AU BTS : STOP OU ENCORE ?

Cette partie traite des raisons qui poussent un lycéen professionnel à arrêter ou poursuivre ses études. En effet, de plus en plus de bacheliers professionnels envisagent de continuer car ils changent d’opinion en cours de route suite à leur confrontation avec le monde du travail lors des stages. A cette occasion, ils prennent conscience de l’importance d’une qualification, du besoin de respect (désir d’un meilleur statut) et de l’envie de prendre des responsabilités (gérer une équipe). Si un meilleur salaire parait constituer la motivation principale, c’est en fait leur niveau scolaire qui déterminera en fait leur choix personnel.

Partager cette page