Épreuve de contrôle au baccalauréat professionnel : modification des dispositions du code de l’éducation

(actualisé le )


message envoyé aux professeurs de mathématiques - physique-chimie le 4 juin 2022 :

Entre le 6 et 8 juillet prochains se dérouleront les épreuves de contrôle pour les lycéens professionnels. Les conditions d’accès à cette épreuve, les modalités d’évaluation et d’admission évoluent et sont remplacées, à compter de la session 2022, par les dispositions prévues dans le décret et l’arrêté du 25 novembre 2021 (BO n° 4 du 27 janvier 2022).

Nous vous adressons une synthèse des points à retenir :

  • L’épreuve de contrôle (...) comporte deux sous-épreuves portant sur des compétences évaluées par les épreuves obligatoires de la spécialité concernée en :
    • mathématiques ou physique-chimie ou économie-gestion ou économie-droit ou prévention santé environnement, selon la spécialité concernée ;
    • français ou histoire-géographie et enseignement moral et civique.
  • Chaque sous-épreuve consiste en une interrogation orale, d’une durée de quinze minutes, menée par un enseignant de la discipline concernée et notée sur 20 points. Pour les deux épreuves ou sous-épreuves ayant fait l’objet d’une nouvelle évaluation à l’oral de contrôle, seule la meilleure note obtenue par le candidat au titre du 1° et du 2° de l’article D. 337-69 du code de l’éducation est prise en compte par le jury pour le calcul de la moyenne générale.
  • Pour chaque sous-épreuve, le candidat est appelé à traiter un sujet tiré au sort, dans la discipline qu’il a choisie, préalablement préparé pendant une durée de quinze minutes. Il peut s’agir, pour chaque sujet, d’une question ou d’un document simple à commenter.
  • La grille nationale d’évaluation de la sous-épreuve de contrôle de mathématique ou de physique-chimie est à utiliser obligatoirement. Vous pouvez la télécharger en suivant ce lien.
  • Il n’est pas établi au préalable de banque de sujets. Il appartient aux examinateurs d’en élaborer plusieurs pour permettre au candidat d’en tirer un au sort dans la discipline choisie.

Une réunion (en visio) d’information et de préparation à l’épreuve de contrôle sera organisée le 8 juin de 10h30 à 12h00 pour tous les évaluateurs MPC de ces oraux ; des convocations sont envoyées pour cette réunion.

Nous souhaitons enfin apporter deux remarques :

  • Rappeler aux élèves qu’ils doivent se présenter dans les centres avec une calculatrice scientifique ;
  • Étudier avec les élèves qui passent ce rattrapage, le choix de discipline qui apparaît comme le plus judicieux pour eux.

Un document de synthèse présente cette nouvelle épreuve de contrôle :

Diaporama « L’épreuve de contrôle au baccalauréat professionnel à compter de la session 2022 »

mise à jour du 31 janvier 2022 :
La note de service MENE2139306N, publiée au bulletin officiel n° 4 du 27 janvier 2022, précise les modalités d’application des nouveaux textes relatifs à l’épreuve de contrôle au baccalauréat professionnel (cf. ci-dessous : décret n° 2021-1524 du 25 novembre 2021 et l’arrêté du 25 novembre 2021).

Les conditions d’accès à l’épreuve de contrôle, les modalités d’évaluation et d’admission à l’issue de l’épreuve de contrôle sont remplacées, à compter de la session 2022, par les dispositions prévues dans le décret et l’arrêté du 25 novembre 2021 précités. La présente note de service annule la note de service n° 2010-049 du 1er avril 2010.

De nouvelles grilles d’évaluation sont également prévues en annexe de la présente note de service.


L’arrêté MENE2130004A du 25 novembre 2021 relatif à l’épreuve de contrôle au baccalauréat professionnel précise :

  • Article 1 : L’épreuve de contrôle (...) comporte deux sous-épreuves portant sur des compétences évaluées par les épreuves obligatoires de la spécialité concernée en :
    • mathématiques ou physique-chimie ou économie-gestion ou économie-droit ou prévention santé environnement, selon la spécialité concernée ;
    • français ou histoire-géographie et enseignement moral et civique.
  • Article 2 : Chaque sous-épreuve consiste en une interrogation orale, d’une durée de quinze minutes, menée par un enseignant de la discipline concernée et notée sur 20 points (...) Pour les deux épreuves ou sous-épreuves ayant fait l’objet d’une nouvelle évaluation à l’oral de contrôle, seule la meilleure note obtenue par le candidat au titre du 1° et du 2° de l’article D. 337-69 du code de l’éducation est prise en compte par le jury pour le calcul de la moyenne générale (...).
  • Article 3 : Pour chaque sous-épreuve, le candidat est appelé à traiter un sujet tiré au sort, dans la discipline qu’il a choisie, préalablement préparé pendant une durée de quinze minutes. Il peut s’agir, pour chaque sujet, d’une question ou d’un document simple à commenter.
  • (...)
  • Article 6 : Le présent arrêté prend effet à compter de la session d’examen 2022.

Le décret n° 2021-1524 du 25 novembre 2021 modifie les conditions d’accès à l’épreuve de contrôle et les modalités d’admission au baccalauréat professionnel à l’issue de l’épreuve de contrôle.

Il renforce l’exigence de validation des compétences professionnelles pour l’accès à l’épreuve de contrôle, et rapproche les modalités d’admission au baccalauréat professionnel à l’issue de l’épreuve de contrôle de celles du baccalauréat général et technologique.

Il entre en vigueur le 1er janvier 2022, pour la session d’examen 2022.


 

Partager cette page